Val-de-Vesle nommé « Meilleur village pour la biodiversité 2021 »

Une commune du Grand Reims lauréate du concours « Capitale française de la Biodiversité » ! La commune Val-de-Vesle, 922 habitants, vient d’être nommée dans la catégorie « Villages », des communes dont la population est comprise entre 1 000 et 2 000 habitants. Une visite de terrain d’une journée a permis aux membres du Comité scientifique et technique d’apprécier combien la politique conduite à Val-de-Vesle était aboutie, cohérente et exemplaire.

Développement Durable

« La reconnaissance au niveau national de l’exemplarité des actions conduites sur la commune de Val-de-Vesle, sous le pilotage de son Maire, Serge Hiet, nous rend fiers. Elle s’inscrit en cohérence avec une ambition déployée sur plusieurs fronts avec notre Plan Pluie, un Projet Alimentaire Territorial, AZHUREV, opération de lutte contre l’artificialisation des sols, autant d’actions reconnues par l’attribution en juin dernier du label « Territoire Engagé pour la Nature ». Et ce n’est pas tout ! En septembre dernier, était posée la première pierre de la chaufferie Bois B à Croix-Rouge, à Reims, ce qui correspond à l’un des plus grands projets de chaufferie bas carbone de France. Forte de nos 143 communes, aux profils variés, et de nos partenaires, notre communauté urbaine est en bonne voie pour atteindre l’objectif de sa stratégie de territoire récemment arrêtée, après une large concertation : le Grand Reims ambitionne de devenir un territoire de référence en matière de neutralité carbone & transitions écologiques. »      

Catherine Vautrin, présidente du Grand Reims

 Val-de-Vesle, « Meilleur village pour la biodiversité 2021 »

Val-de-Vesle est un village champenois qui œuvre pour la préservation foncière et fonctionnelle des abords de ses rivières et de sa zone humide exceptionnelle, le marais de Courmelois, dont la gestion et l’animation sont assurées par le Conservatoire d’espaces naturels de Champagne-Ardenne. Un Atlas de la Biodiversité communale réalisé en 2017 avec la Ligue pour la protection des Oiseaux a permis de connaître finement les enjeux naturalistes locaux, qui sont traduits par l’adoption par la commune d’un plan d’action sur la trame verte et bleue avec la création d’un réseau de mares, la plantation de haies et de vergers de variétés anciennes mais aussi sensibilisation et éducation à la nature. L’école élémentaire du village anime ainsi une « aire terrestre éducative », dispositif de gestion participative d’une petite parcelle d’espace naturel et support du projet pédagogique sur plusieurs années. Pour en savoir plus

 A noter, depuis 2020, Val-de-Vesle est aussi labellisée "Territoire engagé pour la Nature ".
 

Infos Complémentaires

Ce 18 novembre, l’Office français de la biodiversité rend également hommage à l’engagement de la ville de Reims et de la communauté urbaine du Grand Reims
D’un trophée à l’autre… Ce jeudi 18 novembre, à Montier-en-Der, l’Office français de la biodiversité a prévu la remise du trophée « Territoire engagé pour la Nature » à la ville de Reims et au Grand Reims.

Le concours "Capitale française de la Biodiversité » est organisé par l’Office français de la biodiversité (OFB), l’Agence régionale de la biodiversité en Île-de-France (ARB îdF), l’association nationale Plante & Cité, avec le soutien et la contribution du Ministère de la Transition écologique (MTE) et du Ministère de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les Collectivités locales (MCTRCL) et du Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (CEREMA) récompense également 6 autres collectivités pour leur action exemplaire en matière de préservation, de reconquête et de restauration de la biodiversité.

Dernière mise à jour : 01 juin 2022

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?