110 ans d’histoire…

Situé au coeur du vignoble champenois, le Phare de Verzenay fête ses 110 ans au cours de cette saison 2019 - 2020. L'occasion d'une exposition pour retracer l'histoire et les temps forts de ce monument emblématique de la Montagne de Reims.

Type d'évènement

Tourisme & Patrimoine

Édifié en 1909 par Joseph Goulet, premier fils de Modeste Goulet, fondateur des célèbres établissements Goulet-Turpin, le Phare reste l’unique témoin d’une success-story familiale en Champagne. Il était également un lieu de rencontre, de fête et de spectacle au coeur des années folles. À l’origine, c’est avant tout pour faire connaître son champagne que Joseph Goulet avait souhaité se démarquer et créer l’événement imaginant un phare se dresser au coeur du vignoble champenois. Une création qui n’est évidemment pas passée inaperçue et en a étonné plus d’un à l’époque, habitants des environs comme simples visiteurs de passage dans la région.

L’HISTOIRE D’APRÈS-GUERRE

Durant de longues années, le Phare de Verzenay a été laissé à l’abandon. Il faut attendre l’année 1987 pour qu’il fasse à nouveau parler de lui, se voyant racheté par la commune de Verzenay à une maison de champagne. En 1994, la communauté de communes Vesle Montagne de Reims, dans le cadre de sa compétence tourisme, prend en charge le projet de réalisation d’un Écomusée de la Vigne dans le phare. Cette nouvelle offre touristique avait pour objectif de valoriser le territoire tout en fédérant les acteurs locaux. Le projet finit par voir le jour et L’Écomusée ouvert ses portes le 3 octobre 1999. Depuis 2017, le Phare de  Verzenay a rejoint les équipements de la nouvelle communauté urbaine du Grand Reims.

UN JARDIN PANORAMIQUE

Avant l’été 2017, des travaux de réaménagement du paysage ont eu lieu sur le site, en vue de l’installation d’un jardin panoramique, donnant un faux air de bord maritime en plein milieu des coteaux de Champagne. « Nous avons également implanté un bar dans une cabane de plage qui ouvre à certains moments de l’année, notamment lors d’événements organisés à partir du printemps », souligne Frédérique Pinchon, la directrice du Phare. Ce nouveau jardin panoramique propose désormais un espace détente et un bar à champagne, ce qui en fait un lieu convivial et dynamique. « À long terme, le but est d’être reconnu jardin remarquable », aspire la directrice.

Par ailleurs, en 2018, le contenu des films projetés au sein des espaces du musée a été modifié pour laisser place à de nouvelles animations. « Les tournages de cinq nouveaux films se sont déroulés en 2017. Au total, cinq langues sont disponibles afin d’informer le maximum de visiteurs venus des quatre coins du globe. Les touristes peuvent notamment retrouver des images de vendanges mais aussi découvrir les origines du champagne », détaille Frédérique Pinchon. Ces vidéos sont diffusées dans la salle de la Ronde des Saisons et dans la salle vidéo baptisée « Les Feux de la Vigne » et donnant au Phare de Verzenay un souffle de modernisme, d’intérêt et d’attractivité supplémentaire.

DES ANIMATIONS POUR TOUS

Aujourd’hui, les visiteurs ont le choix entre plusieurs prestations lors de leur venue au Phare. Une fois les 101 marches gravies, le belvédère offre par exemple aux plus courageux une vue à 360° sur le vignoble. L’Écomusée de la Vigne propose de son côté une visite commentée sur l’histoire de la Champagne et l’histoire qui a amené à la naissance de son précieux breuvage effervescent. À l’issue du voyage, l’espace dégustation est le lieu idéal pour goûter les cuvées les plus prestigieuses des viticulteurs de la Montagne de Reims. Enfin, lors des beaux jours, lorsque la météo permet au soleil de se frayer un chemin au milieu des nuages, il est également possible de déguster une coupe de champagne dans les transats du jardin panoramique, pour un moment de détente privilégié au coeur des vignes.

UNE EXPOSITION À DÉCOUVRIR

Monument emblématique de la Montagne de Reims et du vignoble champenois, l’histoire du Phare de Verzenay est rythmée par différentes périodes. Des années folles de sa construction à l’Écomusée de la Vigne, en passant par l’occupation allemande, l’édifice, aujourd’hui propriété du Grand Reims, cache de nombreux secrets qui seront à découvrir dans une exposition visible jusqu’au 3 avril, à l’Office de tourisme du Grand Reims. À cette occasion, une série de cartes postales ainsi qu’une affiche « collector » ont été réalisées et sont disponibles dans les établissements du Grand Reims (l’Office de tourisme, le Trésor, l’hôtel de communauté), ainsi qu’au Phare de Verzenay.